Histoire et Patrimoine

L'Histoire de Berck-sur-Mer

Un village de pêcheurs devenu station balnéaire et médicale de renom

Il est difficile de définir précisément l'origine du nom "Berck" apparu pour la première fois dans un texte de 1215. Plusieurs hypothèses sont émises : germanique "Berg" signifiant grande dune, scandinave "Bekkr" signifiant le bouleau, saxonne "Birk" signifiant le chêne.

calvaire marins

La bourgade, prospère au moyen-âge grâce au commerce et à la pêche, est située à proximité de l'embouchure* d'une rivière côtière appelée l'Arche.
De cette époque subsiste les parties les plus anciennes de l'église Saint-Jean Baptiste de Berck-Ville dont le clocher alors dépourvu de toiture servit alors de tour de guet et de foïer (ancêtre du phare).
Un guetteur allumait chaque soir un feu au sommet de la tourpour communiquer avec les guetteurs situés à Montreuil et à St Josse-sur-mer. Une chapelle fut par la suite construite près de la tour au XVème siècle et l'église paroissiale dédiée à Saint Jean-Baptiste fut créée.

jean baptiste

Au XIIIème Siècle l'Arche sera détournée vers la rivière d'Auty, son ensablement progressif va entraîner sa disparition. En plus de "Berc", on retrouve dans des écrits lesdénominations "Berg" (1741), Berque (1671), et Berk (1779)

*l'embouchure correspond aujourd'hui à l'actuelle place dite "de l'Entonnoir" face à l'Office de Tourisme

Le Berck des Pêcheurs

Depuis le Moyen-Age jusque dans les années 1950, Berck était une ville de pêcheurs.
A une époque jusqu'à 100 bateaux, appelés des flobards, accostaient directement sur la plage de Berck au gré des marées, la ville ne disposant pas de port.

flobart

Le poisson ainsi pêché était acheminé vers les grandes villes, avec des chasse-marée (charrettes bâchées tirées par des chevaux, principalement de race Boulonnaise).

Lors de vos promenades en ville, marchez sur les traces des pêcheurs : maisons, églises, chapelles et calvaires. Découvrez aussi notre Musée de France, vous y verrez une très belle et impressionnante collection de toiles marines naturalistes et impressionnistes.

Le Berck Médical - Marianne "Toute Seule"

Dans les années 1840 les Docteurs Danvin et Charpentier, puis le Docteur Perrochaud, médecin régional de l'Assistance Publique ont remarqué les qualités thérapeutiques du climat Berckois.

Le personnage emblématique de "Marianne Toute Seule" créatrice du "Berck Hospitalier" va prendre tout à tour les traits de Maie-Anne Duhamel et de Marie-Anne Bouville, deux veuves.

marianne

En 1854, des enfants sont confiés par le Docteur Paul-Henry-Antoine Perrochaud (1816 - 1879) à Marie-Anne Duhamel de Groffliers qui les emmenait en brouette deux fois par jour sur la plage pour les baigner et soigner leurs plaies. Les petits malades guérirent rapidement. Marie-Anne Duhamel eu ensuite des problèmes de santé et a dû donc cesser ses activités. 

Marie-Anne Brillard lui succède, née en 1812, à Berck, elle voit quatre de ses six enfants et son mari emportés en 1852 par le choléra. Elle décide d'habiter près de la plage, dans une maison située à l'actuelle place de l'entonnoir avec son fils François, sa fille Marie et sa nièce Adèle. Elle garde tout d'abord les enfants des femmes de pêcheurs qui pratiquent la pêche à pied (les verrotières), tandis que leurs maris sont au large.
Marie-Anne Brillard débute par l'accueil de huit enfants scrofuleux (tuberculeux) qu'elle emmène sur une voiture traînée par un âne, eux aussi guérissent rapidement.


Les effets bénéfiques de l'air iodé de Berck sont très rapidement connus de Paris. Le nombre d'enfants accueillis chez la Veuve Marianne Toute Seule ne cesse de croître (jusqu'à trente enfants). C'est alors que cinq religieuses sont envoyées, afin de l'aider. Il fallut agrandir sa maison. L'Assistance Publique décide alors de construire en front de mer un "petit hôpital" provisoire en bois, en 1861.

Le Berck Médical - Le développement hospitalier

En 1869, le petit hôpital en bois disparaît pour faire place à un hôpital plus vaste, en briques,l'Hôpital Napoléon aujourd'hui appelé Hôpital Maritime, construit selon les plans de l'architecte Emile Lavezzari et consacré exclusivement à l'enfant. Il sera inauguré par l'Impératrice Eugénie, épouse de Napoléon III.

maritime

Pour honorer sa venue la municipalité décide d’attribuer son nom à la rue qui traverse Berck, de la ville à la plage. L'hôpital Napoléon sera rejoint ensuite par l'hôpital Nathaniel-de-Rothschild (1872) actuel centre Jacques Calvé, l'hôpital Cazin-Perrochaud (1890), L'institut Saint François de Sales (1901) actuel Institut Calot, l'hôpital Bouville (1902), la Fondation franco-américaine (1920), l'Union des Héliomarins (1922-1925) et de d'autres sanatoriums.

Aujourd'hui, de très nombreuses rues de la ville portent le nom de médecins qui ont marqué l'histoire de la ville et de leur profession :Calot, Perrochaud, Cazin, Calvé, Fouchet, Ménard...

L'Expansion Balnéaire de Berck


La fréquentation du site par le Docteur Danvin amateur d'hydrothérapie, la réputation croissante des établissements de santé, les venues de résidents célèbres et fortunés, vont entraîner l'expansion balnéaire de Berck, balbutiante depuis 1842.

architecture balnéaire
Cette expansion sera favorisée par l'arrivée de la Ligue des Chemins de Fer du Nord Paris-Boulogne et l'engouement pour la mode des bains de mer.
Après la vente des domaines impériaux (70ha de dunes et deGarennes) en décembre 1863, à presque 3km du village de marins Berck-Plage va se couvrir de chalets, de villas, et d'équipements collectifs (casinos, hôtels...). A la fin du XIXe siècle est construite la chapelle Notre-Dame des Sables qui deviendra église paroissiale des nouveaux quartiers en 1914.

La plage est alors fréquentée par les pêcheurs, les malades et les touristes fortunés. 

Le Berck Artistique


La seconde moitié du XIXe siècle sera riche de grands courants de pensée et d'art, en particulier l'Ecole du Naturalisme. Nombreux seront les artistes qui vont cheminer le long du littoral de la Côte d'Opale, à la recherche de l'eau, du ciel, de la lumière et de nouveaux thèmes en contact avec l'environnement maritime.

Entre 1860 et 1914, Berck va connaître une intense activité artistique, dans le foulée d'Edouard Manet (juillet 1973), d'Eugène Boudin (entre 1874 et 1894), Lepic,Tattegrain, Lavezzari, Trigoulet, Roussel, donneront le ton aux quelques 130 artistes qui viendront à Berck-sur-Mer.

tattegrain
Immergez vous dans la Marine Berckoise, dans le passé de la ville et de notre terrritoire !
Le Musée de France de Berck-sur-Mer vous propose entre autres une collection remarquable de toiles marines naturalistes et impressionnistes.

L'Aviation 

En 1904, dans les dunes de Berck-sur-Mer l'avocat mécène Ernest Ardeachon, entreprend de refaire l'expérience des frères Wright aux Etats-Unis, lesquels ont réussi en 1901 à fairedécoller un planeur avec pilote. S'inspirant du planeur Wright, l'aéroplane Ardeachon, sera confié à l'ingénieur Lyonnais
Gabriel Voisin qui va réaliser quelques vols planés modestes,certes, mais prometteurs, sous les regards avertis d'un public nombreux.
caudron
Jan Lavezzari, artiste peintre Berckois, ingénieur, qui a volé sur un "Deltaplane" de son imagination dans les dunes de la Baie d'Authie en février 1904, Robert qui vient d'expérimenter le 3 mars 1901 son"aéroplane sans moteur", quelques personnalités importantes de l'Aéro-club de France, Mrs Bonnecase, Ponche, Henri de Rothschild. De grands noms de l'aviation naissante se trouvent parmi les spectateurs : leCaptiaine Ferber, un militaire féru d'aviation qui a déjà eu une solide expérience sur des aéroplanes de sa conception.

Louis Blériot qui au contacts des "aviateurs" de son temps, en1904 tirera des enseignements précieux. C'est sans doute à cette époque que va naître l'idée d'une association avec Gabriel Voisin qui le mènera à son exploit du 25 juillet 1909, la traversée de la Manche en avion.

Le Char à Voile


Le Char à Voile est originaire de Belgique, il est apparu dès 1898 sous l'impulsion des frères Dumont.
A Berck-sur-Mer, ce sont Jan Lavezzarri, le Docteur Cazin, et Mr Belvalette le grand carrossier de l'époque, qui ont fondé le premier club Français de char à voile, le Sporting Club Berckois qui comptait parmi ses membres le Baron Pierre de Coubertin.

aéroplage

Louis Blériot n'oubliera pas le char à voile, accaparé qu'il est par ses recherches sur l'aviation. Après son exploit de la traversée de la Manche dans les années 1910, on le retrouve à Hardelot où il est propriétaire d'une villa, quand pour les loisirs de sa famille, il conçoit un char à voile.

Cette réalisation sera un succès auprès d'unpublic très demandeur auquel Blériot, en s'associant avec Cazin qu'il avait rencontré à Berck sept ans plus tôt, va répondre en créant dans ses usines deux chars à voile, vendus en kit sur catalogue qu'il baptisera "aéroplage" une marque qui sera déposée.

Berck-sur-Mer, dans le vent

Riche de son existence entre terre et mer, fière de son patrimoine maritime et des grands noms qui ont émaillé son histoire, Berck-sur-Mer affiche de nos jours une image dynamique et tonique grâce à son climat exceptionnel, à l'air fortement iodé,et à sa splendide plage qui s'étend sur 12km de la Baie de Canche à la Baie d'Authie.

char
Cette magnifique plage sert aujourd'hui de terrain d'évolutionpour tous les sports de glisse et Berck a surtout acquis ses lettres de noblesse grâce à la pratique du cerf-volant et du char à voile.

C’est en 1887, qu’a été prise l’une des premières photographies aériennes par cerf-volant. Chaque année depuis 1987, la station accueille en avril les Rencontres Internationales de Cerfs-Volants qui accueillent
plus de 500.000 spectateurs, et les 6 heures de Berck, sont depuis plus de 50 ans en octobre la course mythique européenne du char à voile.

C'est à Berck, que fut signé en avril 1991 le record du mondede vitesse sur sable (151.55 km/h) en char à voile par Bertrand Lambert. Riche de son existence entre terre et mer, fière de son patrimoine maritime et des
grands noms qui ont émaillé son histoire,

circuit