Berck-sur-Mer, ville de pêcheurs

La plage, un terrain de jeu pour les artistes

flobart

Imaginez : vous êtes peintre à Berck-sur-Mer pendant la seconde moitié du 19e siècle. C’est la pureté des lignes de l’horizon et le travail harassant des marins et de leurs familles qui sont vos sources d’inspiration, que vous soyez un peintre en vogue ou un amateur en quête d’accomplissement. Vous plantez dans le sable des dunes votre chevalet, pouvant ainsi détailler avec votre œil expert d’artiste, le monde tel qu’il est et non tel que les gens se l’imaginent.  Les œuvres que vous peignez à Berck-sur-Mer représentent à la fois des paysages de carte postale et le mode de vie berckois.

Retour au 21e siècle... Entrez au musée, vous y découvrez les toiles tantôt impressionnistes tantôt naturalistes, peintes sur la plage, qui retranscrivent l’atmosphère d’antan et la réalité des conditions de travail des marins-pêcheurs dans un milieu naturel sauvage. C’est cela que représente l'École de Berck.

Contemplez le travail des femmes sur la grève par Chambon, le vent qui gonfle les voiles des bateaux par Louis-Napoléon Lepic, les portraits bruts des hommes et des femmes de l’Asile Maritime dépeints par Francis Tattegrain. C’est l’authenticité et le caractère presque photographique de ces œuvres qui les rend accessibles aux petits comme aux grands.

lepic

Louis-Napoléon Lepic, "Le Maître"



Berck-sur-Mer, ville de pêcheurs